Accueil > Actualités > Actualités > Du carburant à base d'huiles usagées

Du carburant à base d'huiles usagées

par Ducis formation, le 31/03/2018, dans Actualités
Du carburant à base d'huiles usagées

Rouler avec des huiles alimentaires recyclées ? Cette expérience a déjà été réalisée avec succès par le passé. On se souvient en particulier de la ville de Paris qui mît à l’essai de nouveaux carburants à base d’huiles alimentaires usagées pour faire fonctionner ses voitures d’entretien.
Une information plus récente a retenu l'attention des médias dans le domaine de l'aéronautique et des bio-kéronzènes. Airbus a lancé en effet un projet de certification d'un carburant à base d'huile de cuisine usagée en Chine.
Ce carburant qui sera raffiné à Hangzhou, selon un procédé certifié, (hydrotraitement des huiles végétales) a pour vocation de servir à la flotte commerciale en Chine. 
A l'heure actuelle, les bio-kérosènes ne sont pas encore rendus au stade commercial. Seuls deux procédés de fabrication à base d'huile végétale et de biomasse ont été certifiés. Ils ont été expérimentés, de façon concluante, notamment en Europe, jusqu'à concurrence de 50% aux côtés du kérosène fossile traditionnel. 
 
Voler avec des huiles alimentaires recyclées? Si c'est tout à fait réalisable, il est encore trop tôt pour affirmer que ce type de bio-kérozène sera le futur carburant renouvelable de demain pour l'aviation mondiale.

Rouler avec des huiles alimentaires recyclées ? Cette expérience a déjà été réalisée avec succès par le passé. On se souvient en particulier de la ville de Paris qui mît à l’essai de nouveaux carburants à base d’huiles alimentaires usagées pour faire fonctionner ses voitures d’entretien.


Une information plus récente a retenu l'attention des médias dans le domaine de l'aéronautique et des bio-kéronzènes. Airbus a lancé en effet un projet de certification d'un carburant à base d'huile de cuisine usagée en Chine.

Ce carburant qui sera raffiné à Hangzhou, selon un procédé certifié, (hydrotraitement des huiles végétales) a pour vocation de servir à la flotte commerciale en Chine. 


A l'heure actuelle, les bio-kérosènes ne sont pas encore rendus au stade commercial. Seuls deux procédés de fabrication à base d'huile végétale et de biomasse ont été certifiés. Ils ont été expérimentés, de façon concluante, notamment en Europe, jusqu'à concurrence de 50% aux côtés du kérosène fossile traditionnel.

Voler avec des huiles alimentaires recyclées? Si c'est tout à fait réalisable, il est encore trop tôt pour affirmer que ce type de bio-kérozène sera le futur carburant renouvelable de demain pour l'aviation mondiale.