Accueil > Actualités > A la une > La chimie sans pétrole

La chimie sans pétrole

par Ducis formation, le 07/07/2015, dans A la une
La chimie sans pétrole

De plus en plus d’entreprises investissent pour biosourcer leurs produits afin de réduire leur dépendance aux hydrocarbures.

Les produits chimiques reposent encore à 93% sur le carbone fossile. Ce qui représente un problème récurent du fait du respect de l’environnement, du prix élevé du pétrole et des problèmes d’approvisionnement en produits pétrochimiques.

Conscients des enjeux pour la planète, industriels de tous les secteurs de l’économie se sont réunis au Sommet mondial de la chimie verte de La Rochelle en mai dernier pour partager leurs points de vue sur la transition énergétique, la dépendance aux hydrocarbures et la lutte contre le réchauffement climatique.

L’Union des industries chimiques (UIC) a promis de doubler le nombre de produits biosourcés d’ici à 2020.

Des grandes multinationales aux ETI et PME, tous souhaitent Investir sur de nouveaux procédés chimiques bio et trouver des alternatives à la chimie d’origine fossile pour soutenir le développement par exemple de plastiques fabriqués à partir de matières végétales.

La chimie verte a pour objectif de limiter la production de substances dangereuses et polluantes, en particulier par la chimie du végétal. La chimie du végétal consiste à utiliser les plantes et la biomasse comme matières premières pour les produits chimiques : agrocarburants, biosolvants, agromatériaux, colorants…